15/07/2009

Mer du nord

Fraîcheur de l'air
Vent désinfectant
 
Sable soufflé
Picotements sur le bas des jambes
 
Vue sur l'horizon
Espace sans limite visible
 
Soleil brillant sans être chaud
Lumière intense et fortifiante
 
C'est là que j'aurai voulu passer du temps
L'occasion se présentera à nouveau

J'ai un vide, là.
Un vide de vous.
De plus en plus ressenti
De plus en plus prenant
Où êtes-vous ?
Vous êtes là
Vous êtes là.
A tout jamais.

02:18 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Art et humain

Minimalisme des moyens
Maximalisme des sensations
C'est donc cela
 
Qui fait frémir
Qui fait sentir
Qui fait que l'on est
 
Parce que l'on s'ouvre
A autre chose
A quelque chose que l'on avait pas imaginé
 
Pas oser poser dans un acte
Pas oser accomplir
Et pourtant ressentir comme soi
Par simple regard
Par unique sens
Par sens unique
 
Car l'on ne l'aurait pas accompli
Mais l'autre l'a fait
L'autre a pu
L'autre a franchi
L'autre a dit
 
Admirable sensation d'être autre qu'un animal
Par la puissance de ces sensations
Purement humaines
Exclusivement humaines
Passionnément humaines
 
Tremblement
Frisson
Dégout
Admiration
Rejet
 
C'est l'art tel qu'il doit
Etre et continuer à être
 
Depuis le moment de la création de l'oeuvre
Jusqu'à son autodestruction
Par elle-même
Ou par l'Homme qui ne peut plus la comprendre
Ou par l'Homme qui doit la rejeter
Par intérêt propre
Par médiocrité
Par autodestruction
 
L'oeuvre d'art est donc destinée à disparaître
Par se faire remplacer
Par se faire décaler
Par se faire démoder
 
Jusqu'à son remplacement par une autre oeuvre
Qui se fera remplacer
Qui se fera décaler
Qui se fera démoder
 
Comme les humains
Nous, femmes et hommes
Qui doivent donc vivre tant qu'ils sont
Même s'ils ne sont oeuvres d'art
Juste simplement vivants
Et pourvus d'intelligence
 
Tellement humain
Tellement art
Art humain

02:03 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Langueur de la nuit

La nuit est longue
Sombre, parfois obscure
Même les nuages ne peuvent l'éclairer
La lune pâle ne parvient pas à s'allumer
Les étoiles scintillent de trop loin
Les lampadaires s'éclairent à peine mutuellement
 
Les routes noires se fondent
Les troncs d'arbre brunissent
Les feuilles sont d'un vert noir
L'herbe ne parvient à montrer sa verdure
 
Les fleurs sont à peine reconnaissables
Les lapins, les chats, les chiens
Ils sont tous gris
 
Les hommes ressemblent à des gens
L'eau des lacs n'est plus transparente
L'esprit se referme
L'âme s'éteint
 
Parce que la nuit sans vous n'est pas la vie
Tout simplement

01:58 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/07/2009

Chaleur

Et vous voir là

Pensive,
Passionnée
Par la lecture d'un roman
De gares

Juste là.

La plage est à peine balayée par la brise
L'ombre des grands palmiers vous protègent,

Le temps passe, lent.
Plaisir de ne pas être sous pression,
Lent.

Avant un plongeon
Nager dans l'océan
Vaste

Apnées
Plongées

Voilier qui vous accueille
Sensation de plénitude
Symbiose

14:58 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/07/2009

Mots...

... qui ne peuvent s'effacer,
Pourtant, il ne peuvent réparer ou soigner,
Is sont juste là pour exprimer.

Maux qui blessent le corps ou attaquent la pensée,
Blessures corporelles
Attaques spécifiques

Corps qui, subitement, est blessé, attaqué

Pensées qui aident à se relever

Pour mieux ressentir, apprécier
Pour mieux s'abandonner

22:05 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Oui !

trois lettres choisies
un mot crié
silence coupé
les âmes se discernent à nouveau
les esprits sont harponnés
par une tendresse impatience
par un message succinct
par des mots qui s'échangent
par des pensées qui se croisent

Insouciance d'un parfum
Étourderies d'un effleurement
Inadvertance d'une caresse
Les mots enivrent
Les regards étourdissent
Les gestes grisent
Les corps se rapprochent
Les souffles se métissent
Les mains s'accolent...

La bise de la nuit rafraîchit ces êtres en partance.

22:03 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Contact

Fuite en avant...
Face à lui, face au vent

Tunique épousant son corps
Etoffe caressée par cette brise

Les doigts se trouvent
Se frôlent, se retouchent,  

Les regards sont captés l'un par l'autre

L'autre main s'approche,
perçoit ce corps derrière cette étoffe

Courbures qui se prononcent
Perception de mouvements lents
La volute de l'épaule se fait accueillante
Les cheveux s'y glissent, poussés par cette brise
Frissons engendrés par un doigt qui frôle la taille
En longe la périphérie, âme qui se délecte

Volupté croissante...

22:02 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Début

Intimité naissante
Regards complices basés sur rien
Mots courts
Echanges vitrés
Regards croisés
Pensées envahissantes
Enivrantes
Chavire...
Propre corps parfaitement perceptible
Sensations corporelles
Caresses virtuelles
Destination inconnue
Vers le haut ? Envol...
Légereté ressentie
Monde univoque
Verbe transcendant
 
Caresses

Autre

Eternité

22:01 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Initiation

Immensité réductrice
Blancheur et virginité immorales

Les mots se posent
Doucement
Moment privilégié pour celui qui les lit

Intensité brève
Coup de fouet comme la froideur de l'ombre des massifs
Saisissement comme la chaleur de notre hélianthe
Corps emmitouflé
Le soir venu, il s'engourdit

Massage attendu
Frôlements délicats
Assouplissements délectables

Accentuation
Appuis
Mouvements soulignés
Éparpillement de la chaleur
Dissémination des perceptions

Abandon graduel
Caresses qui se déplacent
Le corps devient sensation
Esprit en libération

21:59 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ambiances

Gestes soudains,
Heurs de membres,
Dispersion, distraction de l'étole.

L'âme imprévisible
Devient visible.
Presque nue,
Seule une étoffe fine la couvre.

Cotonnade soyeuse,
Carnèle de l'âme,
Lisière du plaisir.

Blancheur immaculée,
Candeur incrédule,
Monotonie des teintes.

Mue...
Esprit frondeur,
Outrage aux vicissitudes,
Humeur décalée.

Assauts voluptueux,
Sensualité croissante,
Étreinte exaltée,
Regards vigilants...

Discernement lent,
Téguments qui se frôlent,
Moiteur envahissante :
Nouvelle escale,

Escalade inédite...

21:57 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sublimité

Grain de la peau
Vertige nouveau
Lumière chaude et délicate
Parfum raffiné
Effluves enivrantes

Silence montueux
Attente ténue
Impatience impétueuse
Prescience de voluptés grisantes
 
Égérie, nymphe, muse ou ondine
Ou toutes à la fois

Lumière douce
Atmosphère relaxante
Chaleur tiède
Grain de peau souligné
Paume inquisitrice
Passivité complice
Mouvement décontracté
Galbes et cintres sensibles

Moitié abandon
Moitié conscience
Pour ne rien perdre
Pour ne pas s'échapper

Peaux qui se jouxtent
Frôlements souples
Nouveaux goûts
Désirs naissants

Étoffes abandonnées
Cotonnades sublimes
Un lien cède,
L'autre se brise

Les épaules se hissent
Le dos se cambre
Le buste se dénude
La poitrine s'exalte

Sublimité des pensées

21:56 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Fin de nuit

Obscurité dévoilée
Florilège de frôlements nocturnes
Aubade subtile
Cortège de sensations

Inaccessibilité décimée

Transcriptions de sensations
L'épistolaire est perpétué

Les chairs s'envisagent

Contemplation des âmes
Ouverture des esprits
Silhouettes qui se découvrent
Dans un esprit d'estime réciproque
Égards élégants

Pensées avouées 
Contacts dérobés

Passion naissante
Troublante future occurrence

Pensées ébranlées
Mots voluptueux
Magie d'un instant désincarné

La substance des mots
La quintessence des sens
Esprit magnifiant
Liberté de rêver

Ardent sursis de l'inaccessibilité à l'autre
Dais où la lune se fait reine
Avant le lever de l'autre astre
Les heures s'égrainent

21:54 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Suspension

... des mots
Quiétude silencieuse
 
Vacarme dans l'âme
Blessure brûlante
ämes pourtant si rapprochées
 
Au delà du parfum,
Fragrance imaginaire
Allégorie des corps
 
Eclosion de prémices
Préliminaires emphasés
Régénérantes pensées
Œuvres distinctement humaines
 
 
Volutes de pensées

21:52 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Rencontre

Les âmes se contorsionnent
Les esprits sont ailleurs
Tiraillements des sentiments
Les corps tentent de s'extirper de ce monde

Fusion des sens
Corrélation des esprits
Percolation des sentiments

Alchimie complexe des pensées
Impériosité inéluctables de penser à vous

Temporalité virtuelle
Visibilité sensuelle
Sentiments profonds
Sensations débordantes

Les astres ne peuvent qu'admirer
Les autres ne peuvent comprendre

21:45 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le monde

D'un autre monde
Parallèle, à côté

Désengagé de toute vicissitude
Libéré de tout dogme

Nouvelle religion de liberté
Pas de ligne directrice
Absence de choix à s'imposer

Vraie cadence de sentiments
Sublime sensations éprouvées
Électrification des corps
Épanouissement des âmes

Telle devrait être notre Humanité
Au delà des bornages systématiques
Au-dessus des murs ombrageux
Sous les noirceurs des ténèbres

Sans doute est-ce un état d'esprit
Que peu de gens peuvent s'octroyer
Par peur de d'autre
Par circoncision de leur esprit

Notre liberté est au-delà
Force de nos faiblesses
Force de nos blessures
Force de nos failles

Les mots sont là pour tenter d'exprimer
Ils ne sont porteurs de sens que pour ceux qui veulent les écouter

Incohérences, inexactitudes, formulations champêtres
C'est pourtant comme cela
Sous l'influence terrible des éléments
Des autres, du temps, de ce que l'on entend

ça c'est le monde

21:41 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Soleil

Monde chimérique
Pluie et lumière sombre
Loin de l'été
Loin d'un autre monde

Sentiment d'errance
Dans ce monde inhospitalier
du moins aujourd'hui
sombre et presque agressif

Aller au-dessus des nuages
Voir le soleil qui ne s'éteint jamais
Chaleur de sa lumière
Source incandescente de la vie

Peau contre peau
Seins contre seins
Ventre contre ventre
Doigts mélangés

Là, c'est au-dessus du ciel
Ailleurs qu'ici
Fugacité de ces moments forts
Perpétuellement dans les pensées

21:36 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Points

D'un point à l'autre
De chaque côté de l'océan
Le vent porte
tous les sentiments
J'attrape les vôtres
Vous sentez peut-être les miens

Force du vent qui tourne pour faire l'aller
Pour faire le retour
Pour communiquer d'un point

à l'autre

21:34 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sentiments

Il n'est jamais trop tôt ou trop tard
Pour le dire
Pour le croire
Pour simplement être
Dans le cadre
Dans ses pensées
dans sa volonté

Dans un sorte de danse
Comme un balai
Comme la vie

Avant qu'il ne soit trop tard
Avant que les sentiments puissent s'éteindre
Par la nuit qui commence
Par la nuit qui finit

21:31 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dilemme du jour et de la nuit

Trois mondes qui se confrontent dont deux ne se connaissent pas
Le vôtre et le mien
Le nôtre

Au delà de toute émotion
Par delà quelque sentiment

Le plaisir de connaître cet autre monde,
le nôtre,
par vous

Communauté de sentiments et de sensations
Communion d'esprits
Où la sincérité trouve une vraie place
Où l'amour trouve une définition
Où l'échange est signifiant

Étonnante vie que j'ai la chance de partager
Un peu avec vous
Trop peu

Les sens en permanence en émotion
Par les mots, les regards, les effleurements
Par l'art,
Par le regard sur le monde

Richesse d'une relation envahie de tant de forces
Intérieures
Extérieures
Partagées

Individus qui deviennent autres
Par l'autre
Avec l'autre

21:29 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Immensité

Sensation de vide autour de moi...

Océan d'impressions surréalistes
Abstraction de la réalité

Tant que nous ne serons pas ensemble
Dans notre monde
Le merveilleux

Immensité
Immensité
Immensité

de notre monde

21:25 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Estime

Tant par les mots,
les regards,
les expressions,
les mouvements :
La virtualité de l'amour
devient un être réel
car les deux êtres
qui se rencontrent
ont des attentions toutes particulières
Celle de l'égard
Celle de l'estime
Celle du respect
de l'autre

21:23 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Ciel

Plombé qu'il est ici,
le ciel

Il n'est d'ailleurs plus ciel,
il est plafond

Humidité
Chaleur
Lourdeur du temps

Lenteur du temps

21:21 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Comme si

Comme si

Vous êtes


Comme si

Vous êtes
près

Comme si

Vous êtes
en

A l'intérieur par fusion des sentiments

21:19 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chemin partagé

Sentiments forts

Partage cheminé

Force de sentiments

Symbiose de deux être qui, pour on ne sait quelle raison, se sont rencontrés.

Merveilleuse relation qui se crée,
à chaque instant,
à chaque moment
que je pense à vous
que vous pensez à moi...

Au delà du corps
Au delà du mental

Bien plus au delà

Jusqu'à l'amour, ce sentiment tellement riche et complexe

Impression que notre monde atteint le monde,
naturellement
sans fracas

naturellement

Comme si je vous connaissais déjà

Nous nous connaissons déjà... puisque nous savons que nous ne connaissons jamais
Que chaque jour,
chaque heure,
chaque instant est nouveau et donc différent

Que nous avons peur des habitudes
Que la répétition d'actes "domestiques" nous est pénible
Qu'ils sont pourtant là
Du moins pour l'instant

Jusqu'à ?

21:16 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mort

Apprendre un décès, 
même s'il ont est préparé à cette fin que tous nous connaitrons,
même si la maladie la présage,
même si l'on est détaché ou lointain du défunt,
même si la personne n'est pas appréciée,
même si elle n'est même pas connue

Reste un choc que notre culture nous a appris à cacher derrière un tabou étrange.

21:14 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Retrouvailles

Le temps de nous retrouver se rapproche

Doucement, tel ce filet d'eau qui coule vers l'océan...

Il n'a qu'une destinée, celle-là.

Comme nous n'en avons qu'une, celle-là.

L'eau, source de vie, tourne
Du ciel à la terre,
de la terre à l'océan,
de l'océan aux cieux.

Nous ne tournons pas.

A chaque centimètre,
à chaque heure,
à chaque minute,
nous évoluons.

Vers autre chose de plus,
Vers une destinée dont nous ne connaissons la fin.

Si non qu'un jour la mort nous séparera,
Pour de bon physiquement,
Jamais dans l'âme.

21:12 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Art

L'art n'a pas de valeur
Surtout l'art mineur.
Sauf un peu pour ceux qui l'on créé
Sauf un peu plus pour ceux à qui cela veut dire quelque chose.
 
Une oeuvre vous parle à vous
La même ne dira rien à un autre.

21:10 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mots

La simple douceur des mots
peut aider à passer
 
Elle accompagne les douleurs
Sans cacher notre destinée
 
La violence des mots
ne peut que tout casser
 
Elle crée la douleur
Sans changer notre destinée

21:09 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Futur

Mais il y a encore tant,
tant à découvrir
Que la vie nous cache encore
Non par espièglerie
Mais par inexpérience
De l'un à l'autre
De l'un de l'autre

Chemin long qui ne finit pas
Sinon par lassitude
Par vicissitude
Qu'il est facile d'éviter :

Par le respect de l'autre
En étant soi
Découvert et fragile

Par le partage des idées
Des sensations
Des impressions

Par le respect de l'autre
Pour ce qu'il est
Et non ce que l'on veut qu'il soit

On devient donc autre
Par l'autre
Par soi
Ensemble

Synergie
Symbiose

Sans certitudes
Qui ne peuvent qu'éteindre le feu
Par dédain
Par désolidarisation
Par fracture
 
Définition de l'amour
De tout l'amour

Simple
Naturel
Humain

21:08 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Tension

Fil tendu,
à l'extrême,
A force de se briser,
A force d'être réparé,
il se raccourcit
de plus en plus ;
de plus en plus difficile de le raccommoder,
même pour la face au monde.
A l'intérieur,
le point qui le tient l'est,
brisé,
à jamais.

21:05 Écrit par Alive dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |